Lettre ouverte à Julien d'Air France

Actualités

25 Jan 2022 • Rédigé par Simon Dawlat

Cher Julien,

J’espère que ta soirée d’hier ne s’est pas trop mal terminée.

Lundi 24 janvier 2022, aux alentours de 19h, tu as commis l'erreur que tous les responsables marketing de la terre angoissent de faire quotidiennement.

Tu as envoyé une notification push de test et son message laconique peu signifiant... sur l'environnement de production ! 😱

Pourquoi aura-t-il fallu que le tien, plus qu’un autre, prenne une telle ampleur ? Nul ne le saura jamais.

Parce que oui ton message a declenché des milliers de réactions sur Twitter, entre amusemant et compassion, faisant passer "Julien d'Air France" à la postérité :

Des push de test en prod pourtant, il y en a déjà eu des centaines dans l’histoire des notifications push.

Et pas de la part des plus petites apps.

Toujours est-il que tu as parfaitement réagi.

Ton second message quelques minutes plus tard était épique et il n’en fallait pas plus pour que la faute soit immédiatement pardonnée et que Air France en ressorte grandi dans le cœur des français.

Chez Batch (nous sommes le leader des notifications push en Europe : on en envoie 500 milliards par an pour 10,000 sites et apps, vous avez choisi un concurrent américain mais on ne vous en veut pas après tout c’est vous les experts du Paris - New York), nous connaissons bien ce syndrome appelé « syndrome du CEO ».

En effet, les pushs ont cette ADN d’immédiateté et qui fait que le moindre raté arrivera sur tous les téléphones.

Dont celui du CEO.

Pour l’opérationnel en bout de chaine qui appuie sur le bouton « ENVOYER » on sait que c’est une pression énorme.

Nos clients étant plutôt des (très) grosses boites, on comprend aisément la tension qui s’exerce entre les tâches routinières d’un•e CRM Manager et la possibilité de voir son travail immédiatement affiché sous les yeux du big boss.

Quand il ne s’agit pas d’un pays tout entier.

Et c’est ce mélange de terreur psychologique mêlé de détresse respiratoire que tu as probablement ressenti hier soir pendant quelques minutes en réalisant que ton push était parti sur le mauvais environnement, qui peut créer de l’angoisse.

Cette angoisse, on travaille d’arrache-pied depuis 2015 pour y remédier.

Voici 2 innovations « made in Batch » qui auraient pu te faciliter la vie :

1- Pour les équipes marketing, on a créé le BAT ou « Bon À Tirer » des notifications push.

C’est la possibilité d’enregistrer plusieurs instances de test depuis notre Dashboard pour effectuer des tests manuels sur des devices de production.

Ça permet aussi de faire valider une campagne à plusieurs personnes avant de la faire partir.

2- Pour les équipes techniques, Batch propose un mode Debug.

Cet inspecteur technique permet de rechercher n’importe quelle installation dans nos bases de production à partir d’identifiants comme le Customer ID, l’Installation ID ou encore l’Advertising ID et d'envoyer une notification push de test à ce device (parmi plein d’autres actions).

Certes, dans les deux cas une erreur manuelle n’est jamais exclue : mais au moins le push ne partira que sur un seul téléphone.

Julien,

Comme disent les américains : « we feel you ».

Ta mésaventure, c’est notre quotidien. Et hier soir, sache-le, on a tous vibré pour toi (notre Slack était on fire!).

Mais comme on dit chez nous : KEEP PUSHING 📲

Et on attend avec impatience les prochains push d’Air France ❤️

À très vite,

— Simon & l’équipe Batch

Reading time
min

Rejoignez-nous

wttj icon
linkendin icon
twitter icon
Newsletter

Newsletters Batch

L’actualité CRM du turfu dans votre boîte mail !